Actualités

Partager sur :

Planète Foot #1 - Constance Picaud

20 juin 2024 Ambassadeurs
Vue 133 fois

Football Ecologie France lance "Planète Foot", une série d'interviews avec des personnalités du football pour discuter sport, écologie et enjeux sociétaux. Nous inaugurons cette série avec Constance Picaud, gardienne du PSG et de l'équipe de France, et ambassadrice de notre association. Après des débuts du côté de sa terre natale, la Vendée, à La Roche-sur-Yon, Constance rejoint Le Havre avant de signer au PSG. Bilan de la saison, JOP et réflexion sur les sujets environnementaux et sociétaux, Constance Picaud nous livre ses impressions ! 

Souvent, le football accorde une importance moindre aux Jeux. Cette année, les Jeux Olympiques et Paralympiques se déroulent en France et donnent l’impression que l’enjeu de l’événement a totalement changé. Est-ce que tu partages ce sentiment ?

 

CP : C’est vrai que le football est déjà bien mis en avant par le biais de ses propres compétitions comme l’Euro et la Coupe du monde. Lors des Jeux Olympiques, tous les sports sont réunis en un seul et même évènement. Le fait qu’ils se déroulent en France est exceptionnel et amènent plus d’engouement autour du football contrairement aux précédentes éditions notamment car en France, le football est le sport comptant le plus de licenciés.

 

Les équipes de France de Football arrivent avec des ambitions devant leur public. Que penses-tu des chances de nos équipes ?

 

CP : Chaque athlète dans n’importe quelle discipline vient aux Jeux Olympiques avec des ambitions élevées. De plus, participer aux JO dans son pays, c’est quelque chose d’incroyable et chacun(e) a envie d’aller chercher la plus belle des médailles devant son public !   

 

2ème en championnat, finale de Coupe de France, demi-finale de Ligue des Champions. Quel regard portes-tu sur cette saison jusqu’ici, tant sur le plan individuel que collectif ?

CP :  Notre saison au PSG s’est bien passée. Malgré une élimination en Ligue des Champions en demi-finale, le week-end suivant nous avons gagné la finale de Coupe de France ! Il nous reste une finale à jouer contre Lyon pour remporter le championnat de D1 Arkema (ndlr : interview réalisée avant le match). Nous avons fait une belle saison en remportant un trophée, nous souhaitons en remporter un deuxième pour que cette saison soit exceptionnelle. 

 

En 2022, Amel Majri faisait bouger les lignes et les mentalités sur le fait d’être maman et footballeuse professionnelle. Aujourd’hui, tu es maman depuis peu, comment selon toi les choses ont évolué depuis ?

 

CP : C’est vrai que depuis fin Mars je suis devenue maman d’une merveilleuse petite fille avec ma compagne. Je trouve que les mentalités ont évolué dans le bon sens, une footballeuse peut devenir maman pendant sa carrière. Dans mon cas, c’est ma compagne qui est tombée enceinte donc je n’ai pas le même parcours sportif qu’Amel mais la Fédération Française de Football accorde les mêmes droits aux mamans quelque soit la configuration familiale.

 

Quel est ton avis sur l’évolution du football féminin ces dernières années, notamment en termes de visibilité auprès du grand public ?

 

CP : Contrairement à la maternité, je trouve que l’évolution du football féminin stagne. Nous voyons ce qui se passe à l’étranger concernant l’affluence aux matchs de football féminin et il y a des records incroyables. Sur certaines affiches, en France, nous arrivons à atteindre 20 000 / 30 000 personnes dans les stades mais cela reste assez rare sur une saison. Les autres matchs se déroulent devant quelques centaines de spectateurs (ndlr : en 2023, la D1 Arkema comptait en moyenne 841 spectateurs contre près de 7.000 personnes outre-Manche - Source Sporsora).

 

 

 

En tant que joueuse de football engagée sur l’écologie avec l’association Football Ecologie France, comment vois-tu le rôle du sport dans la sensibilisation et la protection de l’environnement ?

 

CP : En tant que sportive engagée dans l’écologie, j’essaye de transmettre certains messages par le biais du sport. Les plus jeunes sont beaucoup plus réceptifs et sensibles à travers des activités liées au sport. J’en profite donc en tant qu’athlète pour apprendre et m’améliorer 

 

15 millions de personnes sont attendues en France pour les JOP cet été et nous avons pour objectif, avec Football Écologie France, de sensibiliser un maximum de ces spectateurs grâce à notre stand #TousEcoSupporters qui sera présent dans les plus grandes villes de France, dans les Clubs 2024 et les fans-zones. Sur ce stand nous proposerons des ateliers ludiques et pédagogiques pour toutes et tous, et chaque citoyen(ne) intéressé(e) peut devenir bénévole à nos côtés afin d'animer le stand durant les Jeux. 

 

CP : Les stands « TousEcoSupporters » sont une superbe initiative ! Les ateliers proposés par Football Écologie France sont très ludiques et permettent de prendre conscience à travers l’univers du football de l’impact que nous pouvons tous avoir à travers de simples gestes pour préserver la planète.




1
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.